MKAF

Son fondement est faux tout comme il est déclaré dans le Satyrah Prakash, (le livre Sacré des Hindous) que l’âme descend du ciel comme une rosée tombe sur les végétaux dont se nourrit la femme. De cette manière, l’âme trouve son  chemin, dans la matrice (utérus) de la femme.

 La notion selon laquelle, l’âme descend en deux fragments sur terre a l’issue de laquelle l’homme consomme un morceau et la femme l’autre morceau constitue une intrigue car tout le monde est unanime qu’un enfant dérive des facultés et des qualités des deux parents et non seulement de l’un des deux. Donc, il est  nécessaire que les deux doivent participer à la consommation des végétaux sur lesquels était descendue l’âme. Ainsi, il n’est pas normal que l’un des deux participe à cela. Pour réussir une telle chose, cela nécessite la division de l’âme (en deux fragments)  or cela est impossible. Par conséquent la doctrine de la transmigration est fausse.

Une étude minutieuse  démontre toute la fausseté de cette doctrine car il existe une large diversité d’âme et il est impossible ou inadmissible qu’elles aient été créées telles la rosée tombe sur les végétaux. Par exemple, nous constatons souvent que les poux sont nombreux dans ( pullulent ou abondent) les cheveux de certaines personnes. A quel végétal ces âmes sont-elles avalées ? Aussi des réserves de blé sont infectées par des millions d’insectes. Comment leurs âmes descendent-elles comme la rosée, et qui les avale ?

Nous savons aussi que des gens souffrent des vers dans leurs intestins  et leurs cerveaux et une goutte d’eau contient des milliers de germe. De quelle rosée sont-elles créées ? La soie, le bois, la graine et les fruits de toutes sortes sont tous sujet à être infectés par des vers et des insectes, mais comment sont – ils  produits ?

 La doctrine de la transmigration va à l’encontre de la décence humaine quand un bébé de sexe féminin naît, apport-t-elle avec elle  une liste de lien de parenté qui indique qu’elle est la mère ou qu’elle est la grand-mère ou sœur de telle et telle personne qu’elle devrait éviter les mariages avec elles ?

Cette doctrine fait disparaître également la puissance de Permeshwar .Tout puissance appartient à Allah qui peut donner vie ou transformer un morceau de bois comme c’était le cas avec la canne de MOÏSE. C’était un morceau de bois à un moment, puis après il est devenu un serpent. Si, donc les âmes  existent-elles d’elles-mêmes alors le Permeshwar des Hindous ne pourrait maintenir son statut de Dieu, car s’il exerce sa divinité avec l’aide des autres, il cesserait donc d’être Dieu  le plutôt possible.

Par ailleurs, le système de transmigration des âmes,  qui a été fonctionnel  depuis des millions d’année résulte, selon  les Aryas, des péchés dans une existence antérieure ; c’est une notion totalement grossière, insensée, et fausse à la lumière des sciences naturelles. C’est une évidence qu’il y a un système  divin de la  naissance des âmes qui reste constant .Par exemple des millions  d’insectes apparaissent en saison pluvieuse et les volatiles (les mouches) abondent en été.

Devons alors présumer que la faiblesse de commettre des péchés abonde en ces périodes si bien qu’un large nombre de personne sont transmutées en insectes et volatiles ?  Il y a des millions d’autres raisons en vertu desquelles cette doctrine s’avère fausse.