Au Nom d'Allah, le Gracieux le Miséricordieux


Jeunes Musulmans qui croient au Messie Promis, Mirza Ghulam Ahmadas

Un chantier nature était organisé le dimanche 17 juin dernier à la Miellerie de Saint-Prix en collaboration avec la mairie de Saint-Prix. Plus d'une cinquantaine de khuddam de la communauté Ahmadi de Saint-Prix ont participé à cette manifestation qui avait pour but d’élaguer, de débroussailler une parcelle de terrain sur les coteaux de la ville.

 

{pgslideshow id=28|width=550|height=425|delay=7000|image=L|pgslink=1}

 


Origine de l'action

Dès le mois de mars 2012, nous (département Khidmat oul khalq) nous sommes mis en contact avec la mairie de Saint-Prix pour leur demander si une action allant dans l'intérêt générale était programmée où nous pourrions contribuer de façon bénévole à la commune. On nous a dirigé vers le responsable Environnement. Nous avons organisé un rendez-vous avec le responsable Environnement Monsieur Yannick Martin, nous avions décidé de respecter leur programme lié à la nature allant de mars à Juin. 

Nous avions émis le souhait de faire un chantier nature. Tout au long des semaines, nous étions restés en contact avec la mairie pour décider du lieu, des moyens mis en commun.

L'action devait se dérouler le dimanche 10 juin, mais annulée au dernier moment faute de personnel pour pouvoir nous accueillir. Avec le responsable nous avons décidé de réaliser l'action au dimanche 17 juin. 

 

Mise en place du chantier

 

Le jour J, nous étions plus de quarante khuddams ayant répondu favorablement. Ceci dit avec notre Sader Saheb khuddam, nous avions organisé les différents groupes, insistant sur les qaids locaux pour inscrire et amener les khuddams participants (95a, 95b, 93, 92,91, 77, 75). 

Morabi Sahib nous a toutefois expliqué les fondements concernant l'aide que nous pouvons apporter, être fière de donner de soi, que l'on soit riche ou modeste, en prenant exemple sur les califes précédents qui n'ont pas hésité à donner de leur force et de leur temps.

Avant le début de l'action, nous nous étions tous regroupés au sein de la mosquée à Saint-Prix où les groupes ont été scindés en cinq parties avec à leur tête chaque qaid des départements.

Arrivés sur place au sein de la Mieillerie de Saint-Prix, l'animateur était présent et nous attendait, quel fut alors sa surprise de nous voir aussi nombreux, car à l'origine nous avions tablé sur une quinzaine de khuddam, voyant plus d'une quarantaine, on sentait sa gêne mais en même temps de l'enthousiasme, en effet le chantier serait terminé à temps. En effet, l'animateur nous avait indiqué que le chantier avait pris du retard.

Le premier aspect était de nous présenter la mieillerie qui à l'heure actuelle propose des produits issues des abeilles élevées sur place, il y avait également un gîte rural, tout cela était expliqué avec un aspect ludique et éducatif, chose que nous proposerons sans doute aux Atfals.

La mise en place d'un projet écovolontaire permet dans un premier temps à la structure de la mairie de présenter ses actions au grand public et aux locaux, faire connaître et valoriser les espaces naturels sur lesquels elle intervient, ainsi que les gens qui s'en occupent.

L'animateur nous avait expliqué que les chantiers nature permettaient la réalisation de travaux par des méthodes douces sur les milieux fragiles, ainsi qu'une forte mobilisation de main d'œuvre sur un temps donné, ce qui en quelque sorte tombait très bien pour lui ce jour.

Ensuite nous nous sommes dirigés vers les bois touffues où nous avons constaté qu'il y avait des herbes hautes, des arbres étendues ça et là. Chaque groupe avait pour mission avec des outils d’élaguer, de débroussailler, de retirer les mauvaises herbes, de ratisser le terrain dans le but de créer un chemin long de trois mètre sur trois et de permettre aux personnes notamment les randonneurs où les promeneurs nombreux sur le site de pouvoir accéder et contourner les champs de vigne, et de créer un chemin vers la forêt de Montmorency. Domaine appartenant à la mairie de Saint-Prix. Le chemin représente selon l'animateur plus de 500 m2 de défrichage effectué par notre communauté.

Le responsable Khidmat oul Khalq avait pour mission de gérer, de coordonner avec l'animateur le chantier, demandant aux différents groupes de respecter les consignes,et  l'outillage. 

Les différents groupes étaient très motivés, rapides et efficace tout au long de l'action, avec un vrai travail d'équipe, tout en respectant les différentes consignes énoncées. 

L'animateur de la mairie de Saint-Prix était réellement satisfait de notre aide et nous propose d'autres interventions comme par exemple la cueillette des pommes au mois d'octobre 2012.

Pour moi les missions de Volontariat pour la Nature représentent une école de la vie car elles favorisent des expériences de groupes, où chaque personne doit acquérir une certaine autonomie, tout en contribuant aux tâches collectives quotidiennes. En outre, les volontaires y trouvent un cadre structurant, porteur de valeurs, de partage et d'une forme de discipline. Participer à un projet d'écovolontariat permet au public de pouvoir s’émerveiller sur le monde du vivant. Ils découvrent une action d'intervention sur un espace naturel et la richesse que l'on protège et qui nous entoure, en liant apprentissage de notions théoriques et application concrète. Il acquiert des connaissances écologiques en même temps qu'il participe activement et partage le quotidien des spécialistes.

D'après l'islam, l'homme a le droit de tirer profit des ressources qui se trouvent sur terre. Cependant, il a aussi le devoir de tirer profit de ces ressources de façon modérée. Cette modération que doit observer l'homme, l'islam l'envisage par rapport à la spiritualité (pas de chose qui mettrait en péril le lien que l'homme a avec Dieu), par rapport aux règles éthiques (pas d'excès qui serait contraire aux considérations essentielles de l'homme dans sa raison d'être sur terre), par rapport à la société des hommes (pas d'excès qui ferait de l'homme un être égocentrique et sans pitié pour ses semblables), et par rapport, également, aux autres créatures qui partagent avec l'homme la vie sur la planète bleue, par rapport, aussi, aux ressources mêmes de cette planète.

 

"celui qui indique un bien a la même récompense que celui qui l'accomplit" (Muslim)

Cette Nature belle et fragile est confiée à la sauvegarde de l'homme dont la survie dépend étroitement de l’Environnement minéral, animal ou végétal.

 

 

Coran Al Naba-7 :

« N’avons-nous pas fait de la terre un lit ? »

Respecter l’état de Nature c’est donc respecter l’ordre divin qui a agencé l’homme et son environnement de manière parfaite et mesurée.

 

Coran Al Imran -191 :

« Dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a effectivement des signes pour les hommes doués de compréhension »

 

Coran Abasa-26-31 :

« Maintenant que l'homme regarde sa nourriture, comment nous avons versé l'eau en abondance, ensuite nous fendons la terre comme il se doit, puis nous y faisons croître le grains ; et les raisins , et les légumes, et l'olivier et le dattier, et des jardins enclos plantés d'une manière dense ».

 

 

Ahcène ATMANI

Mohtamin Khidmat oul khalq

 

 

 

 

 


Promesse d'un Khadim

اَشْھَدُ اَنْ لَّا اِلٰہَ اِلَّا اللّٰہُ
وَحْدَہٗ لَا شَرِیْکَ لَہٗ
 وَاَشْھَدُ اَنَّ مُحَمَّدً ا
  
ٗعَبْدُ ہٗ وَرَسُولُہ

Je jure solennellement que je serai toujours prêt à sacrifier ma vie, mes biens, mon temps et mon honneur pour la cause de ma foi, de mon pays et de ma communauté. De même je serai toujours prêt à offrir n'importe quel sacrifice pour maintenir l'institution du Califat. Et je considère essentiel de me soumettre à toutes décisions et ordres conformes aux préceptes Islamique que me donnerai le Calife regnant.