Au Nom d'Allah, le Gracieux le Miséricordieux


Jeunes Musulmans qui croient au Messie Promis, Mirza Ghulam Ahmadas


    Le département khidmat oul khalq en concertation avec Humanity First s'est évertué à mettre en place trois actions qui existent déjà au sein de nos programmes de façon plus ou moins pérenne. Il s'agissait à nos khuddams de participer à ces trois actions (Maraude, Don du sang et Maison de retraite).


    Bien entendu la maxime de la Jama'at « amour pour tous, et haine pour personne » n'aurait aucun sens si notre communauté à travers ses actions ne s'impliquait pas, beaucoup ont répondu présents. On peut constater que la religion musulmane a favorisé, stimulé et renforcé l’action humanitaire pour la rendre populaire, générale et exerçable au quotidien.


Sourate AL IMRAN verset 134


    « Et rivalisez entre vous pour implorer le pardon de votre Seigneur et pour un Paradis dont le prix est les cieux et la terre, préparé pour ceux qui craignent Dieu »


{pgslideshow id=40|width=550|height=425|delay=7000|image=L|pgslink=1}


HADITH


    Abu Darda (qu'Allah soit satisfait de lui) raconte qu'il entendit le Saint-Prophète (SB sur lui) dire : « cherchez-moi au milieu des pauvres et les faibles en vérité c'est leur travail qui vous soutient »(TIRMIZI)


Action maison de retraite


    Une maison de retraite est avant tout un lieu de vie, et les activités proposées en maison de retraite sont très bénéfiques aux aînés : divertissement, stimulation des facultés physiques et cognitives, etc. Pour offrir aux résidents le plaisir de participer à une animation qui les sortira des tracas du grand âge l'espace d'une après-midi, qui est aussi un moyen de répondre à leurs besoins sociaux et culturels. Depuis quelques mois nous participons à des actions envers ses résidents, (sorties culturelles, sorties au parc, etc..)


    Lors de la journée du 22 décembre 2012 dédiée à l'humanitaire, nous étions cinq khuddams à participer à cette action, nous nous étions donné rendez-vous au magasin POINT I au 82 bd Magenta à Paris. En arrivant, on nous a dirigé vers tous les étages, (5 étages) il y a avait un étage où résidaient des pensionnaires atteint de la maladie d'Alzheimer (perte progressive de neurones), chaque pensionnaire vit seul dans sa chambre et durant l'après-midi, chacun vaque à ses occupations, soit ils font une sieste où ceux qui ont de la famille sortent ensemble.


    Certain vivent parfois très mal leur solitude loin de leurs proches. Notre mission ce jour était de leur offrir du chocolat à l'occasion des fêtes de fin d'année. Tous ont été ravis de notre présence, certains nous ont remerciés de ce cadeau. La maison de retraite Korian Magenta se trouve au 54 rue des Vinaigriers 75010 Paris.


Action Maraude


    Il y a eu également l'action liée à la maraude, destiné à soulager ceux qui vivent dans la rue, et Dieu sait qu'ils sont nombreux à arpenter les ruelles des grandes villes, à la recherche soit d'argent, où de nourriture. Encore une fois notre communauté a eu le courage de participer à distribuer des denrées non périssables.Parce que certaines personnes n’ont plus la force ou ne souhaitent plus solliciter de l’aide, il était vital que nous allions nous-mêmes à leur rencontre. Ainsi nous étions pour un moment le dernier lien avec la société.


    Cette « expédition » qui peut paraître très simple demande tout de même de la préparation. Avant de partir « marauder », nous nous étions concerté pour préparer cette action, nous avons à cet effet utilisé le véhicule récemment acheté par la Communauté Ahmadie pour les khuddams.La maraude s'est déroulée durant l'après-midi. Nous nous étions retrouvés à 13 heures, au magasin POINT I.


    Puis nous nous sommes dirigés avec les 4 khuddams et un Ansar vers le 9 et le 10ème arrondissement de Paris où à la gare Saint-Lazare nous avons pu distribuer et rencontrer plusieurs SDF et leur avons remis une trousse de toilettes (savons, dentifrices, rasoirs, mouchoirs…) accompagnée de briquettes de jus et de pains au chocolat.Combien allons-nous rencontrer de personnes à la rue ? Combien de personnes exclues ? Combien de personnes dans des situations inhumaines ? Pour les aider au mieux, nous devons simplement être nous-mêmes et ne pas jouer un rôle. Il n’est jamais facile d’aller vers quelqu’un assis dans la rue, de lui venir en aide et enfin de quitter cette même personne en la laissant dans la rue.


Don du sang


    Concernant cette action, nous sommes allés avec deux khuddams et deux ansars à l'hôpital Saint-Louis à Paris. Cette action revête une attention particulière, car comme les autres elle représente une directive importante de Huzoor (aba). Toutefois, il faut pour pouvoir donner son sang, parler français et après lecture des indications du médecin, l’infirmier prépare le matériel nécessaire au type de don, c’est-à-dire le dispositif médical à usage unique adapté, les tubes pour les échantillons sanguins destinés aux analyses biologiques, et tous les éléments nécessaires à la désinfection de la peau au niveau du prélèvement.


    La programmation de l’automate de prélèvement « agitateur-limitateur » pour un don de sang total, « séparateur cellulaire » pour un don permet d’enregistrer le volume à prélever et de programmer son interruption lorsque celui-ci est atteint.La désinfection de la peau au niveau du site de prélèvement est une étape primordiale pour la sécurité des produits sanguins. Le prélèvement est réalisé au niveau d’une des veines du pli du coude.


    Évidemment stérile et à usage unique, l’aiguille est conçue pour limiter la douleur : la forme de son biseau est spécialement adaptée à la pénétration de la peau, et son acier est recouvert de silicone.Les trente premiers millilitres de sang sont toujours dérivés vers une petite poche latérale.Ils sont utilisés pour la réalisation des examens biologiques, et cette dérivation contribue à réduire le risque d’introduction de bactéries dans la poche destinée à recevoir le sang donné.Lorsque le volume prescrit est prélevé, l’automate interrompt l’écoulement du sang. Une alarme en informe l’infirmier. Une poche de 450 à 480 ml environ est prélevée.


    Il faut attendre 8 semaines entre deux dons de sang total avec un maximum de 6 dons par an pour un homme et 4 pour une femme ; pour les dons de plaquettes, le délai est de 4 semaines avec un maximum de 12 dons par an. Pour les hommes de plus de 60 ans, un intervalle de 8 semaines minimum est exigé entre les dons, quel que soit le type.


    Nous tenons également à souligner que les khuddams de province ont participé à ses actions, pour citer les majlis 59 et Marseille qui ont contribué à l'un à 2 dons du sang, et pour l'autre à une maraude dans le centre ville de Marseille.



Promesse d'un Khadim

اَشْھَدُ اَنْ لَّا اِلٰہَ اِلَّا اللّٰہُ
وَحْدَہٗ لَا شَرِیْکَ لَہٗ
 وَاَشْھَدُ اَنَّ مُحَمَّدً ا
  
ٗعَبْدُ ہٗ وَرَسُولُہ

Je jure solennellement que je serai toujours prêt à sacrifier ma vie, mes biens, mon temps et mon honneur pour la cause de ma foi, de mon pays et de ma communauté. De même je serai toujours prêt à offrir n'importe quel sacrifice pour maintenir l'institution du Califat. Et je considère essentiel de me soumettre à toutes décisions et ordres conformes aux préceptes Islamique que me donnerai le Calife regnant.