Au Nom d'Allah, le Gracieux le Miséricordieux


Jeunes Musulmans qui croient au Messie Promis, Mirza Ghulam Ahmadas

HADITH

 (Traduction : Kouyou Ismael)

Le Saint Prophète s.a.w est le dernier prophète législateur

Hadhrat Abou Horeira a rapporté: le Prophète d'Allah (s.a.w) a dit: «  Je suis le dernier prophète et cette mosquée qui est La mienne (à Médine) est la dernière mosquée. » (Mouslim)

 

COMMENTAIRE

De ce merveilleux hadith, notre Maître le Saint Prophète a dit qu'il est le dernier prophète et aucun autre réformateur de son genre n'osera venir après lui mettre fin à son apostolat et en lieu introduire un nouvel apostolat. Si un prophète venait à la longue, il serait nécessairement son suivant, son disciple et comme un serviteur de sa charia a l'intérieur de l'enveloppe de son apostolat et jamais en dehors.

Dans l'optique de clarifier ses propos, notre Maître (s.a.w) a ajouté les mots suivants : « Et cette mosquée qui est la mienne est la dernière mosquée »II est clair que par ces mots, il n'y avait aucune signification, ni faits conséquents qui supporteraient le sens selon lequel, il ne serait plus jamais construit une mosquée dans le monde. Au contraire, il signifie qu'il n'y aurait pas une mosquée en opposition à sa mosquée et que, toutes les mosquées seraient en référence et imitation de sa mosquée aussi bien dans son modèle que dans ses reflets.

De même « Inna akhiril anbya-i : en vérité, je suis le dernier des prophètes » signifie qu'il ne peut avoir un prophète dans le futur, indépendamment de l'allégeance qui est due au Saint Prophète Muhammad (s.a.w) . Par ceci, il n'y aurait pas un apostolat rival avec une autre religion autre que la sienne. Au contraire quiconque viendrait à la longue, serait son serviteur, son disciple, son sujet, sa manifestation et donc de dire une autre partie de sa personne. En cela repose une grande philosophie soulignant le choix de désignation du titre Khataman-nabbiyine (sceau des prophètes) donne au Saint Prophètes(s.a.w) dans le verset du Saint Coran mettant bien en évidence que si la signification qui sous-entend de dire « …et cette mosquée qui est la mienne est la dernière mosquée. » reste intacte malgré les dizaines de milliers de mosquées qui ont été construites dans les pays musulmans parallèlement à sa mosquée de Médine. Comment alors de parmi ses fidèles, Élévation d'un serviteur, d'un disciple et d'un sujet au rang de l'apostolat puisse aller contre l'idée du Khatme Nabouwwat (la finalité de l'apostolat) ou contre l'esprit du hadith « Je suis en vérité le dernier des prophètes… »

Ce hadith signifie définitivement qu'il était le dernier prophète porteur de loi et qu'à partir de cet instant, aucun prophète ne viendrait après lui, indépendamment de ses limites avec une charia autre que celui de l'Islam ; que sa mosquée (à Médine) était la dernière et qu'il n'y aurait aucune mosquée rivalisant avec celle-ci.

Une petite réflexion démontrera qu'il ne serait pas un statut exaltant de considérer le Saint Prophète (s.a.w) comme le point d'aboutissement final mettant fin à ce libre écoulement des faveurs divines du passée. Au contraire, sa gloire demande que toutes les sources des différentes rivières soient arrêtées pour provenir fraîchement du vaste fleuve du Saint Prophète (s.a.w). Telle est l'explication concise que les guides divins de l'Islam et les grands réformateurs ont mise en exergue à chaque époque. Ci-dessous sont cites certains d'entre elles.

1- Le chef des mystiques Hadhrat Sheikh Akbar Mohayyouddine ibne Arabi (560 A. H. a 638 A. H.) dit : « L’apostolat qui a cessé avec l'avènement du Prophète d'Allah(s.a.w) est l'apostolat des prophètes porteur de loi. » 

(Fatouhat-i-Makkiya Vol.II P. 3).

2- Hadhrat Imam Abdoul Wahab Shirani, un imam de grande renommée (mort en 976 A.H.) a fait cette observation :

« L'apostolat en tant que tel n’a pas cessé avec l'avènement du Prophète d 'Allah (s.a.w) mais c’est uniquement l'apostolat des prophètes porteur de loi. »

  (Al Yavaqit val Jav,, ahir Vol. I P.22).

 3- Hadhrat Sheikh Ahmad Sirhandi, Moujadid Alf-i-Sani, (mort 1034 A. H.) un réformateur et un savant réputé de l'Islam dit :

«Il n’est aucun cas contraire au sens de Khatame Nabiyyine que les suivants du Prophète puissant atteindre les excellences de l'apostolat comme héritage par la vertu de leur allégeance envers le Saint Prophète (s.a.w) Ne soyez donc pas de ceux qui doutent».

(Maktoubat-i-Ahmadiyya, Vol. I, N° 271).

4- Hadhrat Shah Walioullah Mouhaddas Dehlavi, Moujaddid du douzième siècle de l'hégire (né en 1114 A.H., mort en 1176 A H), largement connu pour sa connaissance profonde et dont le rang est reconnu de tous dit :

« Que l'apostolat prenne fin avec le Saint Prophète (s.a.w) signifie qu'aucun prophète ne sera suscité après lui avec une nouvelle loi. » 

(Tathimat-illahia, Tafhim 53).

5- Hadhrat Maulvi Mohammad Qasim Nanotvi (né en 1248 A.H, mort en 1297 A.H.)Un savant renommé d'un passé proche et fondateur de l'Université de Deohand largement connu dans le sous-continent Indo-pakistanais comme un pivot de la science orientale dit : 

« L’idée du commun des gens est que le Prophète Allah(s.a.w) est le Khatame dans le sens que son époque marque la fin de celle des autres prophètes. Mais pour l'homme doué de sens, il est clair qu'il n'y aucune supériorité comme marque de louange simplement dans la préséance ou la postériorité en terme de période ; comment peut-il se faire alors que le verset « mais il est le Messager d 'Allah et le sceau des prophètes (s.a.w) soit il approprie en ce sens ? Si on suppose qu'un prophète devrait apparaître après le Prophète ce ne serait pas une violation du Khatamiyyat Mohammadi. 

(Tahzirounnas p. 3 et p 28).

Sans doute, donc que l'opinion selon laquelle l'apostolat a trouvé sa perfection dans l'auguste personne du Saint Prophète(s.a.w) et la charia définitive a été révélais  et qu'il n'y aura aucun prophète après lui mais, celui qui partage son jardin de fruit en le servant, portant le sceau de son authentification héritera de la faveur du reflet de son apostolat et sera élevé pour servir la religion que le Saint Prophète(s.a.w) a suscité.

Puisse les gens arrivent à saisir ce point subtil et à reconnaître (la valeur) du Saint Prophète (s.a.w). Amine

Source : Forty Gems of beauty Hadhrat Bashir Ahmad''

 


Promesse d'un Khadim

اَشْھَدُ اَنْ لَّا اِلٰہَ اِلَّا اللّٰہُ
وَحْدَہٗ لَا شَرِیْکَ لَہٗ
 وَاَشْھَدُ اَنَّ مُحَمَّدً ا
  
ٗعَبْدُ ہٗ وَرَسُولُہ

Je jure solennellement que je serai toujours prêt à sacrifier ma vie, mes biens, mon temps et mon honneur pour la cause de ma foi, de mon pays et de ma communauté. De même je serai toujours prêt à offrir n'importe quel sacrifice pour maintenir l'institution du Califat. Et je considère essentiel de me soumettre à toutes décisions et ordres conformes aux préceptes Islamique que me donnerai le Calife regnant.